Skip to content
femme mangeant une glace dans la douleur

Dents sensibles au froid : que faire ?

L'été est arrivé et vous ne pouvez pas manger de glace à cause de dents sensibles au froid ? Certains facteurs, tels que le brossage excessif, une inflammation des gencives ou même le blanchiment des dents, peuvent provoquer des douleurs dentaires dues au froid. Mais ce n’est pas une fatalité ! Cet article vous fera découvrir des traitements et des gestes simples pour protéger vos dents sensibles.

Quelle est l’origine de la douleur des dents due au froid ?

Si vous avez les dents sensibles au froid, une carie ou un problème de gencive peut être en cause :

  • Carie : si l’émail de vos dents a été abîmé ou détruit par une trop grande acidité ou simplement le temps qui passe, les bactéries peuvent attaquer l’intérieur de la dent. Elles vont former une cavité infectée et la creuser petit à petit si le problème n’est pas rapidement endigué. Si vous avez les dents sensibles au froid, c’est que la dentine, la partie de la dent qui contient les nerfs, est finalement touchée.
  • Inflammation des gencives : si vous laissez la plaque dentaire, et à terme le tartre, s’accumuler dans votre bouche, vos gencives risquent de se rétracter et de laisser vos dents sans protection. Les bactéries peuvent dès lors proliférer et infecter les tissus des gencives, voire les os adjacents si elle n’est pas traitée à temps.

Outre l’origine bactérienne, tout ce qui vient abîmer l’émail de vos dents ou de vos gencives peut entraîner à terme une douleur lorsque vous mangez des aliments froids. Ainsi, le charbon actif utilisé en quantité trop concentrée ou un nettoyage trop agressif avec une brosse à dents dure peuvent participer à l’érosion de l’émail et au recul de la gencive.

Comment réduire cette sensibilité dentaire due au froid ?

Plusieurs gestes simples peuvent vous permettre de limiter la sensibilité dentaire. Les intégrer à votre quotidien vous permettra de ne plus être embêté par la sensibilité de vos dents et de profiter pleinement de la vie à nouveau.

Réduire la consommation de boissons acides

Les boissons acides peuvent user l’émail prématurément. Ainsi, il est conseillé de réduire la consommation des sodas, boissons énergisantes, jus d’agrumes et vin si vous souffrez de dents sensibles au froid. Lorsque vous en consommez, pensez à boire ensuite de l’eau pour diminuer l’acidité dans votre bouche et préserver l’émail de vos dents. Attendez également 30 minutes avant de vous brosser les dents quand vous avez consommé des aliments ou des boissons acides. Ces deux habitudes simples à appliquer vous aideront à réduire la douleur de vos dents due au froid.

Brosser ses dents en douceur

Un bon brossage ne doit pas agresser vos dents ni conduire à une rétractation de la gencive qui laisserait la racine de vos dents sans protection. Évitez d’appuyer trop fort et préférez de petits mouvements circulaires de la gencive vers la dent. Les brosses à dents à poils souples sont souvent recommandées pour un nettoyage en profondeur sans abîmer la gencive. Pour prendre soin de vos dents sans les abîmer, choisissez une brosse à dents adaptée, comme Signal Brosse à Dents Expert Confort. Utilisez aussi un dentifrice pour dents sensibles, tel que Signal Integral 8 Nature Elements Girofle Sensibilité. Avec sa formule douce aux huiles essentielles de clou de girofle et aux baies de genévrier, il est apaisant. Si vous avez les dents sensibles au froid, choisir la brosse à dents et le dentifrice adaptés est crucial.

Réparer l’émail ou la gencive

N’hésitez pas à aller consulter votre dentiste pour trouver la cause de votre sensibilité dentaire. Une fois les caries ou la gingivite soignées, et si l’érosion de l’émail est faible, il pourra éventuellement appliquer un vernis pour renforcer la barrière protectrice d’une dent abîmée. Une reconstitution de la dent avec une résine ou une greffe de gencive peuvent également être envisagées en fonction des cas.

Vous savez maintenant pourquoi vous avez les dents sensibles au froid et comment résoudre ce problème. À noter que la sensibilité au chaud présente des aspects similaires mais peut avoir des origines différentes.